Notre E-mag

Comment faire une inhalation efficace et sans danger ?

10 février 2023

Les affections des voies respiratoires supérieures chez le chat font partie de l’une des causes de consultation les plus fréquentes. Le coryza est fréquemment diagnostiqué dans cette espèce, et les inhalations sont généralement recommandées, en complément des traitements habituels. Cette méthode d’absorption de diverses substances, par le nez et les voies respiratoires peut se faire de différentes façons et avoir différents objectifs.  

 

Comment et avec quoi réaliser une inhalation ?

L’objectif de l’inhalation varie selon le liquide et/ou les molécules utilisées. Il est possible de réaliser une inhalation uniquement avec du sérum physiologique par exemple, ceci permet d’humidifier les voies respiratoires supérieures. Toutefois, pour rendre cette technique plus efficace, vous pouvez ajouter, selon les recommandations et/ou prescriptions de votre vétérinaire : 

  • Des antibiotiques pour lutter contre une surinfection bactérienne,  
  • Des anti-inflammatoires pour apaiser les muqueuses,  
  • Des antispasmodiques pour lutter contre le spasme bronchique,  
  • Des mucolytiques pour fluidifier les sécrétions, 
  • Des expectorants pour faciliter l’expulsion de ces sécrétions.  

Les mélanges à base d’huiles essentielles sont fréquemment recommandés pour réaliser ces inhalations.  

Il existe deux grandes techniques : vous pouvez utiliser une machine spécialement conçue à cet effet – un nébuliseur -, ou utiliser un bol d’eau chaude.  

 

Inhalation avec un nébuliseur

Certaines cliniques sont équipées de nébuliseurs et les proposent à la location. Si ce n’est pas le cas, vous en trouverez chez votre pharmacien (en vente et/ou en location).  

Cet appareil – également appelé inhalateur, aérosol, brumisateur, vaporisateur ou encore nébulisateur – permet de transformer, à froid, certains liquides en un nuage de gouttelettes très fines, ce qui permet de les amener jusque dans les bronches. 

Cet appareil est constitué d’un récipient, d’un élément vibrant et d’un masque. Les ondes vibratoires se transmettent dans le liquide et les petites gouttelettes émises se décollent alors, pour se transformer à l’état gazeux. La vapeur émise peut cheminer jusque dans le masque, via un tuyau.  

 

Si votre compagnon à 4 pattes est docile, l’idéal est de placer le masque de l’inhalateur directement sur son museau. Toutefois, la plupart du temps, cette technique est compliquée à mettre en place, notamment car la séance dure une dizaine de minutes. Il faut donc être patient ! Une autre possibilité est de réaliser l’inhalation en s’inspirant de la méthode du bol d’eau chaude, en plaçant simplement le masque dans les orifices de sa boite de transport.  

 

Inhalation avec un bol d’eau chaude

  • Munissez-vous d’un bol d’eau chaude.  Ajoutez-y quelques gouttes d’un mélange pour inhalation formulé pour les chats – il s’agit le plus souvent de mélanges contenant des huiles essentielles 
  • Placez votre chat dans sa caisse de transport et disposez le bol devant sa caisse – attention à ne pas le mettre à l’intérieur car votre chat pourrait mettre sa patte dedans et se bruler ou encore ingurgiter le mélange ;
  • Recouvrez la boite avec un drap.

 

         

 

Durant la séance, n’hésitez pas à rassurer votre chat en lui parlant. Une fois l’inhalation terminée, il est important d’essuyer votre animal de compagnie avec un tissu humide. En effet, les huiles essentielles ou autres molécules contenues dans le mélange pour inhalation se seront déposées en partie sur son pelage, il est important de veiller à ce qu’il ne les ingurgite pas lors de sa toilette.  

 

Une séance d’inhalation dure 10 minutes et peut être réalisée 2 fois par jour pendant 7 jours. Si au terme d’une semaine d’utilisation, vous ne notez pas d’amélioration, consultez votre vétérinaire.  

Ajouter aux favoris
MP Labo

Afin de recevoir des conseils pour votre animal et être informé de nos actualités.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Je m'abonne à la newsletter

*