Notre E-mag

Comment savoir si mon chat souffre d’arthrose ? 

16 septembre 2022

Savez-vous que 60 % des chats de plus de 6 ans souffrent de troubles de la mobilité, et plus particulièrement d’arthrose ? Et que cette proportion atteindrait 90 % des petits félins de plus de 12 ans ? Ces données peuvent surprendre : c’est dû au fait que le chat n’exprime que très peu les douleurs liées à l’arthrose. Comment savoir donc si votre chat souffre de ses articulations ?  

 

Le chat, un petit chien ? 

Comme vous vous en doutez, la réponse est non ! Le chat est bien différent de nos amis les chiens, et il nous le montre à nouveau dans sa façon d’exprimer les douleurs liées à l’arthrose. En effet, chez le chat, douleurs articulaires ne riment pas forcément avec changement de démarche : une étude menée sur 100 chats de plus de 12 ans a montré que seuls 4 % d’entre eux boitent ! Ils ont plutôt tendance à exprimer cette douleur en étant moins actifs, en étant réticents aux caresses, voire en devenant carrément agressifs. Chez certains, et à un stade avancé, faire la toilette devenant trop difficile, des troubles cutanés peuvent apparaitre.  

 

Soulager son chat 

La prise en charge de l’arthrose chez le chat est globalement similaire à celle du chien. Elle repose sur les 4 mêmes axes :  

  • la gestion du poids :  

Au-delà du passage sur la balance, il est intéressant d’évaluer la Note d’Etat Corporel de votre chat. Vous pouvez l’établir facilement à la maison. Retrouvez toutes les informations à ce sujet dans notre e-mag dédié au surpoids. Si nécessaire, votre vétérinaire traitant pourra vous accompagner dans le rééquilibre alimentaire de votre compagnon à 4 pattes, en modifiant son alimentation mais également en changeant sa façon de manger ! Il est important de fractionner les repas et de ralentir la vitesse d’ingestion. Il se peut qu’il vous recommande alors l’utilisation d’un dispositif qui s’apparente à un jeu pour votre chat.  

  • la gestion de l’exercice :  

Pour conserver la musculature et maintenir une mobilité satisfaisante, il est primordial de faire pratiquer une activité physique régulière à votre chat, même lors de crise d’arthrose. Cela vous semble compliqué ? Cela peut être fait de petites choses : l’obliger à chercher sa nourriture (en mettant une petite quantité de croquettes à divers endroits ou en utilisant un tube à croquettes), ou éloigner ses aires de nourriture ou de toilette de son aire de repos. Quand la crise de douleur sera derrière lui, vous pourrez rejouer à nouveau ensemble et le faire bouger un peu plus encore.  

  • la gestion médicamenteuse :  

Les possibilités sont les mêmes que chez le chien : en cas de crise, votre vétérinaire prescrira des anti-inflammatoires et des analgésiques. Les chondroprotecteurs et les aliments complémentaires, comme les acides gras essentiels EPA et DHA ou encore les produits à base de plantes, ont des actions bénéfiques sur la bonne santé des articulations. Parlez-en à votre vétérinaire.  

  • la gestion non médicamenteuse :  

Contrairement à ce que l’on pense souvent, il est possible de pratiquer la physiothérapie ou toute autre méthode pour soulager un chat ! Certains apprécient même une bonne séance d’hydrothérapie. Ne fermez donc pas la porte à ces pratiques, vous risquez d’avoir de belles surprises.  

 

Demandez conseil à votre vétérinaire, il pourra vous guider et vous donner les meilleurs conseils pour aider votre chat à se sentir mieux ! 

 

 

Sources :  

Preuve radiographique de la maladie articulaire dégénérative chez les chats gériatriques : 100 cas : cet article paru dans le “Journal of the American Veterinary Medical Association” avait pour objectif de déterminer la prévalence des signes radiographiques de la maladie articulaire dégénérative chez des chats de plus de 12 ans.   

 

Afin de recevoir des conseils pour votre animal et être informé de nos actualités

Je m'abonne à la newsletter

*Vous pouvez à tout moment vous désabonner