Notre E-mag

La maladie parodontale : la comprendre pour mieux la prévenir

10 mars 2023

« Comme nous, les chiens et les chats peuvent avoir des caries ».  Vrai ou faux ? 

C’est vrai…mais c’est rare. 

La maladie qui touche le plus souvent la cavité buccale de nos animaux de compagnie est la maladie parodontale. 

 

La maladie paro…quoi ? 

En grec ancien para signifie autour, et odonte signifie dent.  

La dent, enchâssée dans l’os de la mâchoire protégé par la gencive, est nourrie par des vaisseaux sanguins et innervée.  

De plus, la dent n’est pas soudée à la mâchoire : elle y est attachée par un ligament, qui la maintient solidement en place.  

Le parodonte, c’est l’ensemble de cet environnement de soutien de la dent, et la maladie parodontale est l’affection qui touche cet espace. 

 

 Est-ce que la maladie parodontale est fréquente ? 

Oui. C’est même l’affection bucco-dentaire la plus fréquente chez nos animaux domestiques. Jusqu’à 8 chiens et chats sur 10 sont concernés, et ce dès l’âge de 2 ou 3 ans 1. 

 

Tout commence par la plaque dentaire

La cavité buccale des carnivores domestiques contient plus de 300 sortes de bactéries. 

Certaines de ces bactéries se collent aux dents, créant un biofilm bactérien. Les feuillets de biofilm vont se superposer en une plaque dentaire puis se minéraliser, formant le tartre. Or le tartre a une surface rugueuse, ce qui favorise encore l’adhérence des bactéries.  

Et voilà comment se met en place le cycle infernal de l’accumulation du tartre. 

  

La maladie parodontale 

Qui dit tartre ne dit pas (encore) maladie parodontale. Cependant, l’agglomérat de tartre va rapidement attaquer la gencive et provoquer son inflammation. La gencive devient rouge et douloureuse, votre animal a mauvaise haleine. C’est la gingivite, le premier stade de la maladie. 

Ensuite l’inflammation peut progresser en profondeur, attaquer l’os alvéolaire et détruire le ligament. Une poche se creuse entre la gencive et la dent, qui se déchausse. À ce stade, les lésions sont irréversibles. 

 

 

La maladie parodontale peut-elle provoquer des complications ? 

L’infection peut se propager le long de la racine dentaire, provoquant un abcès, voire une ostéomyélite ou même une fracture de la mandibule.  

Les bactéries peuvent également se disséminer dans l’organisme de l’animal, et provoquer des atteintes du foie, des reins ou du cœur1 

 

Comment soigne-t-on la maladie parodontale ? 

Le meilleur des soins est encore la prévention. Une bonne hygiène bucco-dentaire permet d’éviter l’accumulation du tartre. Vous pouvez en outre proposer à votre animal de compagnie des objets ou des barres alimentaires à ronger, ou encore le nourrir avec des aliments secs formulés pour limiter le tartre. 

Buccaclean® gel, un gel à appliquer entre les babines et la gencive, permet de limiter la croissance bactérienne et leur adhérence. De plus, il apaise les gencives en cas d’inflammation. C’est une bonne alternative au brossage de dents quotidien que beaucoup de propriétaires trouvent fastidieux2. 

Dans les stades plus avancés, votre vétérinaire pourra être amené à prendre en charge la maladie en pratiquant un détartrage, associé à un traitement médical ou chirurgical. 

Ajouter aux favoris
MP Labo

Afin de recevoir des conseils pour votre animal et être informé de nos actualités.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Je m'abonne à la newsletter

*