Notre E-mag

Les races adaptées au froid

1 décembre 2021

Un pelage et un sous-poil qui s’adaptent aux conditions climatiques sont une arme redoutable pour affronter des températures proches de zéro, voire négatives ! 

Voici quelques races de chiens et de chats qui ne craignent pas le froid :

  • Le Saint-Bernard

Cette race est originaire des bas-reliefs du Moyen-Orient, il est arrivé en Suisse au 18ème siècle. Le Saint-Bernard sait parfaitement s’adapter aux différentes températures. A l’origine, il avait un poil court. Ce n’est que lorsqu’il fut confronté aux basses températures de la Suisse que sa fourrure s’est épaissie. 

Grâce à son évolution, ni le chaud ni le froid ne lui posent problème. 

  • L’Akita Inu

 

L’Akita Inu est originaire de l’ile d’Honshu au Japon, de la préfecture d’Akita. Elle est divisée par les montagnes en 2 zones climatiques bien différentes : la côte est tempérée tout au long de l’année, alors que l’intérieur des terres subit des étés plus chauds et des hivers plus froids, avec en particulier une importante quantité de neige dans la région de Yokote. 

C’est un chasseur né, utilisé autrefois pour chasser l’ours, le cerf et le sanglier. Ce chien ne craint donc ni le chaud et ni le froid, aucune précaution n’est à prendre pour l’aider à s’adapter aux températures. 

  • Le Terre-Neuve

Cette grosse peluche originaire de l’ile de Terre-Neuve au Canada. Cette île connait des températures extrêmement changeantes. En été, les températures peuvent atteindre les 30°C et le temps est assez sec ; alors qu’à la saison froide, les vents violents et très froid dominent, et la neige persiste. Ces conditions difficiles ont endurci le Terre-Neuve. 

Pour résister à l’eau glaciale qui entoure son île d’origine, le Terre-Neuve possède un sous-poil isolant très dense qui lui permet de flotter, ainsi qu’un poil de surface huileux résistant à l’eau. 

Ainsi, le Terre-Neuve s’adapte très facilement aux différentes températures. 

  • Le Bouvier Bernois

 

Le Bouvier Bernois est originaire de Suisse. Il est toujours apprécié pour ses qualités de gardien. 

On retrouve fréquemment ce très bon élève comme chien guide ou encore comme chien de recherche pour retrouver les skieurs enfouis sous la neige. Son pelage épais lui permet de supporter des températures négatives. Il préfère d’ailleurs largement l’hiver à l’été ! 

  • Le Norvégien

Grâce à son pays d’origine, le Norvégien à une fourrure particulièrement adaptée aux températures glaciales. Son poil est mi-long et son sous-poil est dense. 

En hiver, le sous-poil est particulièrement pelucheux et épais, ce qui lui tient bien chaud. Celui-ci tombera à l’approche des beaux jours, lors de la mue.  

  • Le Maine Coon

Le Maine Coon est une race de chat à poil mi-long originaire de l’État du Maine aux États-Unis.  

Sa fourrure mi-longue, de longueur inégale sur le dos et les flancs, est imperméable à l’eau et le protège donc de la pluie. Elle lui offre également une protection efficace en cas de basse température. 

  • Le British Shorthair

Le British Shorthair vient de Grande-Bretagne. De par ses origines, cette race de chat a pu s’adapter aux climats rudes des îles britanniques, en développant notamment un pelage très dense. Cette fourrure à l’aspect laineux lui permet de se protéger des faibles températures et de l’humidité. 

Afin de recevoir des conseils pour votre animal et être informé de nos actualités

Je m'abonne à la newsletter

*Vous pouvez à tout moment vous désabonner par e-mail.