Mon chat
Les conseils de nos vétérinaires

Les huiles essentielles chez le chat

Le chat est une espèce particulièrement sensible aux huiles essentielles. Leur organisme est dépourvu d’une enzyme, le glucuronyl transférase, qui est indispensable à la dégradation et à l’élimination des phénols et autres molécules présentes dans certaines plantes. En revanche, toutes les huiles essentielles ne sont pas contre-indiquées chez le chat. Certaines, utilisées en inhalation notamment, sont particulièrement intéressantes dans la gestion de la forme respiratoire du coryza. Ce mode d’utilisation permet d’éliminer les sécrétions en les fluidifiant et, en fonction des huiles essentielles utilisées, peut contribuer à éviter les infections et apporter un confort respiratoire en luttant contre le spasme bronchique.

Parmi les huiles essentielles, certaines sont particulièrement intéressantes dans la gestion de la forme respiratoire du coryza :

  • la myrte : propriétés anti-infectieuses, expectorantes qui aide à évacuer les sécrétions bronchiques et antispasmodiques. Elle est utilisée pour les sinusites et les bronchites.

  • le pin maritime : propriétés anti-catarrhales (inflammation qui engendre une sécrétion accrue de mucus), anti-infectieuses, expectorantes et antispasmodiques. Il stimule également le système immunitaire.

  • le tea tree (melaleuca) : propriétés anti-infectieuses, antifongiques et antivirales. Il favorise l’action de certains antibiotiques.

  • le bigaradier : propriétés calmantes et antispasmodiques.

Afin de recevoir des conseils pour votre animal et être informé de nos actualités

Je m'abonne à la newsletter

*Vous pouvez à tout moment vous désabonner